#13 – Simone met lagom

En attendant de faire mes plans, de passer des heures avec mon constructeur ou encore d’attendre le retour de ma banquière… (🌴), je vais vous parler du Lagom. Le lag… WHAAAAT ? 🤔

Le Lagom est un terme que je viens d’apprendre – merci Flow Magazine – qui comme par hasard, correspond parfaitement à ma vie à ce moment précis. Vous savez, ce mot, dont nous n’aviez jamais entendu parler, mais qui vous va si bien là, maintenant, tout de suite.

Mais du coup, le lagom c’est quoi 🦄 ?

Le lagom, c’est un mode de vie qui vient de Suède qui consiste à rechercher l’équilibre, le juste milieu. Je vous vois venir, vous vous dîtes « oula, elle n’est plus toute seule dans sa tête », voire « elle a bu, non ? » – Je vous rassure, je ne suis pas tombée dans la spycologie, je mange des pâtes (fin de mois oblige) 🍝 et tout va bien.

Le lagon donc ! Nous, les français, nous faisons tout sans prendre vraiment conscience de ce que l’on fait vraiment. Nous sommes harcelés entourés par la technologie, connectés à notre chien pour savoir à quelle heure il va faire 💩 alors que nous sommes à l’autre bout du monde… Les Suédois, eux, naissent, vivent, dorment et mangent le lagom. Un art de vivre tellement naturel chez eux, qu’ils ont du mal à nous l’expliquer.

Le lagon donc ! A l’origine, coutume héritière des Vikings, ce principe était de faire tourner de l’hydromel en devant mesurer sa gorgée pour que chacun puisse en avoir. De ce moment de partage est né l’effet de groupe : « Le bonheur individuel repose sur le bonheur collectif » (pour vous la faire court).

Le lagon donc ! C’est prendre le temps de faire des choses que l’on aime en leur donnant une vraie valeur. C’est ne pas chercher à faire comme les autres puisque nos petits plaisirs sont différents à chacun. C’est s’écouter, écouter les autres, essayer, tenter des expériences…


(mon expérience à moi – jamais fait de musique de ma vie…)

Le lagon donc ! Il s’agit avant tout de se débarrasser du surplus dans sa vie, savoir dire non et surtout s’offrir la satisfaction d’avoir juste ce qu’il faut. Je ne dis pas que ma vie d’avant – en couple 💔 – ne me plaisait pas et était pleine de surplus inutiles, bien au contraire, c’est ce qui me plaisait à ce moment là… Mais maintenant, et depuis que j’ai pris cette décision de vivre en Tiny, tout me parait trop, trop et trop 😵.

Le lagon donc ! Mode de vie, le lagom se trouve aussi dans la décoration et notamment dans le désencombrement. Faire le tri peut paraître difficile (voire impossible), mais ne garder que des affaires indispensables aurait un impact bénéfique sur le moral et la qualité de vie.

Finalement Tiny Houseurs/euses aguéris ou non, nous pratiquons tous le lagom 😉

Les 🔟 points pour pratiquer le lagom !

(selon Flow, et ça me va très bien) :

  1. Ralentissez le rythme
  2. Préparez de petits gâteaux à la cannelle (moi je préfère au chocolat 🍫)
  3. Dégustez un café tranquille dans un parc (en terrasse ça marche aussi)
  4. Discutez avec une personne que vous appréciez (de Tiny avec ma Simone (Marion))
  5. Quittez le travail de bonne heure pour profiter de votre soirée (facile à dire…)
  6. Cuisinez un repas sain et équilibré (mes pâtes étaient bios et locales 😍)
  7. Faites une promenade (fait !)
  8. Lisez quelques lignes d’un livre (fait avec Flow !)
  9. Allumez une bougie (peut être fait !)
  10. Faites cela tous les jours

Alors, vous vous mettez quand au lagom ? 😁

Simone (Alexia)

1 commentaire sur “#13 – Simone met lagom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *