#36 – En Tiny Lucette 🚐➡🍃

Dans cet article, mon chĂ©ri et moi, nous nous appellerons « Lucette ». QUOI ?Â đŸ˜±Â Â«Â Mais, mais… pourquoi vous n’ĂȘtes plus Simon & Simone ». Qu’avez-vous fait de nos Simone ??? WOOHOOOWO ! On se calme, on est là 😘 mais vous allez vite comprendre pourquoi nous avons jouĂ© et nous devons dĂ©mĂ©nager… 😰

C’est le jeu ma pauvre LucetteÂ đŸ€·â€â™€ïž

Nous la connaissons tous cette Lucette… qui joue souvent aux jeux (on ne sait jamais trop lesquels Ă  ce proposÂ đŸ€”) mais Ă  trop jouer, et ben Lucette, parfois, elle perd ! On ne parle d’ailleurs jamais d’elle quand elle gagne 😱 #tristehistoire
Vous l’aurez compris, ce qui va suivre, ne nous prĂ©sage pas une bonne nouvelle si nous nous surnommons Lucette pour cet article 🙃

Une lettre recommandĂ©e est tombĂ©e ! VoilĂ  maintenant 9 mois que notre tiny est installĂ©e sur un terrain de rĂȘve 😍 Des cocotiers 🌮, du soleil 365 jours de l’annĂ©e 🌞… ahah non pardon, nous sommes en Bretagne.
EntourĂ©s de nature 🌿 et Ă  900 mĂštres de la plage (ça c’est vrai), nous ne pouvions pas espĂ©rer mieux pour notre premier terrain. Des propriĂ©taires en or 💛 le coeur sur la main – Ă  tel point que nous avons l’impression de ne pas en faire assez pour leur rendre la monnaie retourner cette gentillesse.

CachĂ© au milieu de nulle part, le propriĂ©taire du terrain – que nous appellerons Lucien pour cet articleÂ đŸ€­ (Lucette est dĂ©jĂ  pris et ça va ĂȘtre le bordel aprĂšs) – a pourtant bien reçu une lettre recommandĂ©e dĂ©nonçant une habitation non dĂ©clarĂ©e sur son terrain et que nous avons 1 mois pour changer la situation. Lorsqu’il m’a appelĂ© pour me prĂ©venir ma premiĂšre rĂ©action Ă  Ă©tĂ© « C’est le jeu ma pauvre Lucette » – encore elle !

On le sait tous, futurs ou actuels tiny houseurs, le terrain et/ou l’autorisation d’y rester est la bĂȘte noireÂ đŸ•· de ce mode de vie. Beaucoup abandonnent l’idĂ©e de ne jamais pouvoir se poser « tranquille » . J’en ai pourtant passĂ© des heures Ă  regarder des vidĂ©os et Ă  lire des tĂ©moignages pour essayer de comprendre quelle Ă©tait la meilleure solution pour avoir un terrain « lĂ©gal ». Mais aprĂšs des Ă©changes et rencontres avec certains d’entre eux, je me suis trĂšs vite rendu compte que chacun avait sa propre expĂ©rience et sa propre histoire dans sa propre ville/rĂ©gion. Il n’y a clairement pas de solution miracle (pour l’instant !) mais tous les conseils et les expĂ©riences sont bons Ă  prendre (et aujourd’hui je suis contente de pouvoir vous partager les miens).

Pour moi la seule maniĂšre de vivre sereinement avec cette idĂ©e c’est de prendre le risque sans oublier qu’un jour, on vous demandera peut-ĂȘtre de partir. Que ça soit la Mairie de votre ville, les propriĂ©taires qui changent d’avis et vos projets qui Ă©voluent… aprĂšs tout, une tiny c’est fait pour bouger ! Pas de quoi s’alarmer 😊
Pour en avoir discutĂ© avec de nombreuses personnes, il existe des tiny houseurs qui finalement ne se font pas Ă  cette incertitude. Nous, clairement, ça ne nous empĂȘche pas de vivre et surtout de profiter de la chance que nous avons sur le moment prĂ©sent 🧘‍

Nous avons tentĂ©, nous avons kiffĂ© pendant 9 mois – enfin 6 (confinement N°1 oblige) – et maintenant nous devons bouger


« Rho vas-y Maurice, on les balance ! Ça va ĂȘtre drĂŽle…Â Â»Â đŸ€Ł

Mais pourquoi devons nous bouger ? Que s’est-il passĂ© ?
Je vous avoue qu’il m’a fallu quelques heures de course Ă  pied pour ne pas pĂ©ter un cĂąble et passer mes nerfs me dĂ©fouler contre cette personne qui nous a balancĂ©s. Pas de doute possible (confirmation de la Mairie), une personne est venue dĂ©noncer un habitat non dĂ©clarĂ© sur le terrain de Lucien.

De la jalousie ? Peut-ĂȘtre. Une vengeance personnelle envers Lucien ? Possible… mĂȘme si j’ai dĂ» mal Ă  croire qu’on puisse en vouloir Ă  une personne aussi bienveillante
 bref nous n’allons pas chercher la cause finale – ni la personne en question – puisque de toute façon nous ne le saurons jamais.
A ma connaissance, habiter en tiny house est l’un des modes de vie les plus Ă©cologiques possible. J’ai vraiment du mal Ă  comprendre qu’on puisse s’y opposer, mĂȘme si je pense qu’en faisant cela, ce n’est pas l’habitat qu’il dĂ©nonce mais ma non appartenance Ă  la sociĂ©tĂ©… 🙈 et pourtant ! Nous consommons local, nous sommes trĂšs actifs dans l’un des Ă©vĂšnements phares de la ville, nous sommes polis avec tout le monde et toujours prĂȘts Ă  donner un coup de mains mais bien Ă©videment, nous ne payons pas de taxes… lui si 🧐 #largentrendcon
J’ai beau le dire et l’Ă©crire, nous ne vivons pas en tiny house pour ne pas payer de taxes ! Ordures mĂ©nagĂšres, fonciĂšre, habitation mais rĂ©gularisez la situation pour nous permettre de vivre un peu plus dans les rĂšgles et moins dans la connerie humaine – sans parler qu’au final nous en payons dans notre 2eme maison… (cf notre vie pendant le confinement).
Nous vivons en tiny house car nous sommes soucieux de la santĂ© de notre planĂšte et que nous sommes persuadĂ©s que si nous ne changeons pas maintenant de façon de vivre, on est clairement dans la biiiiiiiiiiiip…Â đŸ’©

Si seulement cette personne Ă©tait venue Ă  notre rencontre pour lui expliquer tout ça avant d’aller lĂąchement nous dĂ©noncer en anonyme Ă  la Mairie… #BienveillanceBonjour 😣

Et la Mairie dans tout ça ? 

La Mairie ?? Ahah, visiblement Ă  la Mairie, ils n’ont rien contre…Â đŸ˜± elle rĂ©pond parce qu’il faut rĂ©pondre. Elle ne peut plus faire comme si de rien Ă©tait maintenant qu’une personne est passĂ©e nous dĂ©noncer. Autrement dit, elle nous propose une potentielle solution pour essayer de rentrer dans les clous 🔹 et nous laisse le temps qu’il faut pour y parvenir. Good news me direz-vous ? mais attendez de voir THE solution.

En gros, pour « ĂȘtre dans les rĂšgles » #TousCeQuOnAime 🐑, la Mairie nous propose de faire en sorte que notre tiny soit considĂ©rĂ©e comme une extension de la maison de Lucien…Â đŸ€”Â Vous voyez oĂč je veux en venir ?
Il « suffirait » donc de rapprocher notre tiny de leur maison et de faire une déclaration de permis pour extension. En précisant bien « il suffirait » car bien évidement, monter le dossier ne veut pas dire permis accepté.

Et de toute façon rapprocher la tiny de la maison de Lucien n’est tout simplement pas possible. MĂȘme si les propriĂ©taires ont le coeur sur la main, il ne s’agirait pas d’investir leur propre jardin – ni pour eux, ni pour nous


Nous voilĂ  donc obligĂ© de partir de ce lieu de rĂȘve.

Next step ? 🙃 

1 mois pour bouger… Outch ! ça passe tellement vite un mois. Surtout quand la personne qui s’occupe de ce dossier part en vacances 2 semaines et qu’il faut ensuite 1 semaine avant que Lucien ne puisse l’avoir au tĂ©lĂ©phone pour prendre rendez-vous.
Heureusement, il nous a fait comprendre qu’il n’Ă©tait pas Ă  la « minute » et qu’il nous laissait le temps pour qu’on s’organise.
Le temps, le temps… mais pendant ce temps, l’hiver arrive et notre terrain devient de la bouillie (pour les petits cochons đŸ·). Il faut donc que nous nous dĂ©pĂȘchions !!!

Le premier plan de secours qui nous est venu en tĂȘte si nous n’avons pas un nouveau terrain d’ici lĂ , c’est de la ramener au dĂ©pĂŽt du constructeur. C’est juste Ă  cĂŽtĂ©, il a de la place et lui aussi a un coeur en or 😍.

DeuxiĂšme plan, la ramener chez nous, sur notre terrain dans le FinistĂšre… Le voyage ne serait sĂ»rement pas le mĂȘmeÂ đŸ˜±Â 1h15 en voiture, je vous laisse imaginer en tiny ! Et pour bien faire les choses, nous avons demandĂ© Ă  notre Mairie comment elle voyait les choses sur ce mode d’habitat auquel on nous a rĂ©pondu « Nous en discutons tous les vendredis sans rĂ©ussir Ă  se mettre d’accords ». Ah… ! C’est mal barrĂ©Â đŸ˜…

DĂ©mĂ©nagement imminent 🙃 

Ayant eu un mois de septembre bien chargĂ© dans notre vie professionnelle, nous n’avons pas vraiment eu le temps de nous pencher sur d’autres solutions sachant qu’on n’avait tout de mĂȘme pas rien.

Jusqu’au jour, oĂč un ami nous annonce qu’il nous a peut-ĂȘtre trouvĂ© un terrain 😍 On ne vous en dit pas plus pour l’instant car rien n’est validĂ© Ă  100% mais nous avons dĂ©jĂ  rencontrĂ© un nouveau propriĂ©taire fort sympathique !

Confinement ou pas, nous prendrons une nouvelle fois la route avec notre tiny et toujours la mĂȘme Ă©quipe de choc, samedi prochain pour de nouvelles aventures !

Affaire à suivre tout bientît 😘

 

 Simone (Alexia)

2 commentaires sur “#36 – En Tiny Lucette 🚐➡🍃

  1. Bonjour

    Je m’interroge sur ce mode de vie et me permets une rĂ©flexion.
    Hypothese de total novice 😁

    Serait il possible juridiquement , que votre propriĂ©taire vous vende la portion de terrain oĂč se trouve votre Tiny, et de la parcelliser par 4 ? De cette façon vous la deplacez tous les 3 mois sur une annĂ©e ?

    1. Malheureuse ĂȘtre propriĂ©taire ne donne pas le droit de faire ce qu’on veut sur son terrain non plus et ça enlĂšve aussi toutes les possibilitĂ©s de bouger đŸ€Ł

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *